© conçu par Laurent Naze (NazeGrames) .2016
© conçu par Laurent Naze (NazeGames) .2016
Konkour Tikomik kreol fransé
Lièv i fé sheval sanm Tortï 1. Po remersié Tortï po toute service lï la-fine rann, le roi i mette Tortï-la dann zardin dann palé. Salade le plï tann po lï. Gouyav Péi ! Toute po Tortï minm. E la prinsèsse amourëz de lï. E lï va maryé sanm la prinsèsse ! 2. Demann si Lièv lé zalou ! Demann si lé en kolér ! Tortï, son lénmi, talër i rante prinse, somanké roi ! Lièv i rode in maniér po kasse trin-la, po tir son vanzanse. Lï vien woir le roi : – Mon roi, moin la-vnï félicite aou po out bofis à prétann. – Pran out shemin, Lièv ! Ça i regarde p’aou. Alé ! Alé ! Alé ! – Mi koné i regarde p’amoin. Mé sinpleman, koman ou i aksèpt mon sheval i maryé èk Manmzèl la Prinsèsse ? – Out sheval ! – Mon sheval minm ! Tortï, mon sheval . Amoin son kavalié, son zoké ! 3. Le roi, en kolér, i di lï va fé vnir Tortï toutesuite. – Non, non, non (Lièv i di). Mi sar pa batay èk mon sheval devan ou. Si lï lé pa dakor, si lï lé mékontan, lï na k’à vnir woir amoin dann mon zite. E lï (lï la-fine prépar son plan, là) sé d’pik en montan dann zakassi. Le roi la-fé vnir Tortï : – Tan k’ ou i aporte arpa la prëv lé pa vré, ou i maryé arpa èk ma fiy. 4. “ Kotok, kotok, kotok ” : Tortï i monte woir Lièv, i ariv son zite : – Kosa toué la-parti di ek le roi ? – Kosa moin la-di ankor ? – Toué la-di… – Le roi i amasse mantër. Ou i woi amoin apré rakonte in afér konm ça ! – Vien alor. Vien di le roi, moin lé pa out sheval . – Alon ! 5. - Ah konpér ! Lièv i fé sanblan na in doulër dann son zanm (Mé soman, ki doulër!) - Kosa l’ariv aou ankor ! - Ayayay, i fémal. Mi gaingne pï marshé. Lé pa sïr mi ariv anba. - Non : ou i sar pa roul amoin konm ça ! Vien aou ! - I gaingn pa. - Monte dessï mon dos.
Réalisation d’une bande dessinée bilingue à partir d’un texte en créole
© illustration de Fabrice Urbatro
6. Minm pokor fé dë golèt, Lièv i sanplingn ankor : – Ayayay ! Ma zanm i pandiy tro. Mi sar tonm atér. – Kosa i fo fé alorss (Tortï i konpran pa Lièv l’apré abiy alï, là). – Bann forzron néna in zafér i apèl létrié, létrié-la. Alon rode inn. 7. I resava. Lièv sï le dos Tortï, le pié bien kalé dann létrié. Momandoné : – Tourdisman lé po pran amoin Konpér ! – Konpér Lièv, arète fé le marmay ! – Lé vré po vréman : moin la-mank tonbé ! Ou i koné pa ti zafér i apèl guide guide-la ? Çak i mète dan la guël-la, po défann tonbé ? Tortï, pov diab, kourï po lï trouv le guide. 8. I arète rienk in kilomète po ariv palé le roi. – Ak konpér ! Zafér la-gaté ! – Kosa l’arivé ? – Lé pa possib, mon frér ! Nï pë pa rante dann palé le roi konm ça, avek in tralé d’moush dessï ou ! – Kouk t’i vë ? – Rode in shabouk po shasse le moush. Inn, ek in bon longuër, hin ! Pov Tortï i sava rode in zoli shabouk po shabouk alï minm ansanm. 9. Ala koman Tortï l’ariv devan le roi. Lièv, alï, anlér, en kavalié bridé. I lisse son pti moustash : – Hip, hip, hip ! Lï manz tortï kou d’ shabouk. La prinsèsse la-mank tonm féblèsse kank èl la-vï son fiansé dessou konm ça. 10. Tortï i konpran toute, astër. Lï mate kou d’pié. Lï vir. Lï dévir. Lï débate. Lièv, bien agrafé dessï son dos, i kasse pa la tête. O kontrér, lï rédi la guide minm : – Ou i fémal amoin. – Narté fémal p’aou, si ou té i sote pa konm ça ! Lièv, trankilman, i désann, i amar Tortï èk la patte la tab. – Palfrenié (le roi i kriy) ! Trape amoin ça ( ça : Tortï, ça). Amène amoin ça dann lékïri ! Larme i koul dan le zië Tortï...
Retour Retour